Conseils

La photo

Photo ou pas ? Telle est la question. Tout dépend du poste pour lequel vous postulez. Si votre candidature porte sur un poste où les aspects sociaux et relationnels sont importants (exemple : assistante d’accueil, vendeur/vendeuse, serveur/serveuse …) il faudra mettre une photo de vous. Essayez d’être souriant(e), le plus représentatif de vous-même (naturel) en restant professionnel. Une photo nette, bien cadrée et de qualité, est de rigueur.

Noir et blanc ou en couleur ? Tout dépend de votre personnalité et de votre caractère. Si vous voulez rester dans la sobriété, optez plutôt pour du noir et blanc. Si vous aimez plutôt l’originalité, préférez plutôt la couleur.

Sachez que si vous possédez des piercings et/ou des tatouages, ou un autre élément physique inhabituel, votre candidature peut malheureusement encourager la discrimination de la part de votre futur potentiel recruteur. Essayez plutôt de dévoiler par exemple votre tatouage lors de l’entretien car vous pourrez vous justifier.

Dans d’autres cas, une photo de vous n’aidera pas votre recruteur à déterminer vos compétences, c’est pourquoi la photo peut être un atout, voire indispensable mais pas forcément requise si elle ne joue pas un rôle important.

Les compétences/expériences/diplômes

Il faut mettre en valeur les compétences acquises, que ce soit lors de vos formations ou lors de vos expériences professionnelles en rapport avec le poste recherché. Il est inutile de développer votre expérience à la plonge d’un restaurant si vous postulez pour un poste d’assistante comptable. (Exception, si vous avez des « trous » à combler, il vaut mieux montrer votre motivation plutôt que laisser une période d’inactivité dans la chronologie de votre CV.) Si vous avez par exemple une mention (exemple « très bien ») à un diplôme, faites le figurer dans votre CV.

Si vous possédez beaucoup de compétences, n'hésitez pas à les catégoriser afin d'aider votre recruteur à mieux/plus vite s'y retrouver. (Il est possible de mettre les langues dans les compétences si l'organisation de votre CV s'y prête bien.)

Évitez de mentir ou de trop exagérer, si vous êtes embauchés et que vous n’arrivez pas à répondre au poste, votre employeur peut vous licencier pour faute grave et lourde à l’aide de la justice en engageant des poursuites pénales. Il peut arriver que même au fil du temps, vous démontrez avec succès les capacités pour convenir au poste mais vos évolutions au sein de l’entreprise seront très limitées voire inexistantes.

Pire encore, dans le cas où cela se passe mal et que vous décidiez de chercher ailleurs, il n’est pas rare que l’employeur chez qui vous postulez ira se renseigner auprès de vos anciens employeurs pour en savoir un peu plus sur vous. Trouver quelqu’un qui veuille vous faire confiance sera alors extrêmement difficile.
Il vous faudra chercher dans un autre secteur pour avoir plus de chance de retrouver un emploi mais tout est à recommencer à zéro (expérience(s), diplôme(s) et formation(s) dans le domaine de recherche).

Certaines entreprises vous font passer des tests directement après l’entretien, il est dans votre intérêt d’être sincère et de ne pas trop enjoliver votre curriculum vitae.

Les questions importantes à se poser

  • Quelles sont les attentes du recruteur ?
  • Quels sont mes objectifs ?
  • Comment vais-je faire pour attirer l’attention de mon recruteur ?
  • Quelles sont les qualités requises pour le poste auquel je postule ?
  • Suis-je fait(e) pour ce poste ?
  • Dois-je mettre une photo ?
  • Est-ce que le contenu de mon CV tient bien sur une page ?
  • Est-ce que votre CV est clair et concis ?
  • Est-ce que votre CV correspond à votre personnalité ?
  • Me suis-je bien relu ?

Les erreurs à éviter

Faire un CV trop simple ou trop peu travaillé : votre CV doit sortir du lot car il risque de passer inaperçu.

Faire un CV hors sujet : il doit être cohérent avec le poste recherché. Par exemple, pour un poste d’assistante administrative, on préférera un CV sobre et moderne. Pour les métiers artistiques, vous devez oser les couleurs et l’originalité.

Bien relire votre CV, il ne doit y avoir aucune faute d’orthographe/grammaire. Souvent la première erreur est rédhibitoire. Si vous n’êtes pas à l’aise, demandez à quelqu’un de vous relire.

Mentir sur ses compétences : lors de l’entretien, le recruteur trouvera un moyen tôt ou tard pour s’en rendre compte. Vous pouvez exagérer votre niveau de connaissance/maitrise mais seulement si vous vous sentez capable de rapidement progresser.

Organiser son CV

Le CV doit être scindé en plusieurs parties :

  • l’entête
  • les expériences professionnelles
  • les formations/diplômes
  • les compétences
  • les centres d’intérêts/hobbies

Le contenu du CV est le plus important, l’esthétisme est secondaire. Il ne faut pas pour autant le négliger car il reflète votre personnalité (y compris la partie « hobbies », évitez donc les termes trop larges/généralistes comme « cinéma », « sport », « lecture »). Si vous voulez mettre par exemple la mention « sport », précisez plutôt le(s) sport(s) que vous pratiquez.

Votre CV doit idéalement tenir sur une page pour simplifier la lecture rapide de votre CV. Votre recruteur aura de nombreux CV, il ne prendra pas (ou rarement) le temps de lire les autres pages.

Quel type de CV

Que vous soyez étudiant, jeune diplômé, sénior, votre CV a peut-être besoin d’être organisé différemment selon votre profil.

En général, lorsque vous êtes encore étudiant, jeune diplômé ou encore en possession de peu d’expérience, un CV chronologique sera le plus adapté.

Si vous avez 48 ans, déjà une longue carrière derrière vous durant laquelle vous avez gravi les échelons, un CV anti chronologique sera le plus adapté. Il s'agit de mettre en valeur vos expériences/formations les plus valorisantes.

Si votre progression a été un peu ambiguë/irrégulière durant votre carrière mais que vous pouvez organiser vos expériences/formations par thème, il est recommandé de le faire de cette façon.

Tentez le CV chronologique dès que possible car les recruteurs ont l'habitude de ce type de CV. Ce qui l'interessera en premier sera, "quand, où et quoi" a été votre dernière expérience. L'ordre naturel de lecture poussera votre lecteur à regarder du haut vers le bas. Si vous ne respectez pas une chronologie, vous allez demander plus de temps à votre recruteur. Par conséquent la moindre déception dans ses exigences fera de votre candidature, un échec. Réflechissez bien quant au choix d'organisation avant d'envoyer votre CV.

Ces différentes approches ont toutes un but commun, valoriser le contenu de votre CV.